Make your own free website on Tripod.com








Cendrillon

littérature














Accueil | Charles Perrault | Adaptation | Schizophrénie | L'époque médiévale | Les Fées





Aschenputtel, in Kinder und Hausmarchen, des Frères Grimm, 1812.

La suite de Cendrillon, ou le rat et les six lézards, de Guillaume Apollinaire.

Cendrillon bleue, de Helena Wronska, La pensée universelle, coll. Poètes du temps présent, 1980.

Cendrillon, conté par Jan Vladislav, d’après Perrault et Grimm, ill. de Jirina Klimentova, 26 ill. couleurs, traduction de Claudia Ancelot, Gründ, collection «Ballet», 1969, 21/28,5, non-paginé.

Nouveaux contes de Perrault, adaptation de Sybil Capelier, ill. de Frankie Merlier, Hachette, collection «Le jardin des rêves», 1975.

Cendrillon, d’après Charles Perrault, adaptation de F. Lecampion, ill. de R. Molino, 18 ill. couleurs, Hachette, 1975, 24/30, non-paginé.

Cendrillon, adaptation B. de La Salle, ill. de Sylvie Chrétien, Casterman, 1985.

Cendrillon, par Charles Perrault, adapté par Evelyne Lallemand, ill. de Sandra Smith, 11 ill. couleurs, Hachette, collection «Contes câlins», 1993, 14/16, non-paginé.

Cendrillon et autres contes, adaptation de Yvette Metral et Monique Vergnies, ill. de H. Ikeda, 16 ill. couleurs, F. Nathan, 1983, 22,7/29, 80 p.

Et plusieurs autres...

 

 

openbook.gif
















Enter content here
















Enter supporting content here